Michael Jordan et d’autres grands sportifs dénoncent « le racisme enraciné » de la société américaine