La valeur des joueurs n’est pas à l’abri d’une pandémie